Des mégots pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Un Carrefour Market a mis en place un système de lutte contre le gaspillage plutôt novateur. Le principe : ramener une bouteille remplie de mégots, en échange d’un panier alimentaire dont la date limite approche de la fin. Une façon de lutter contre le fléau des déchets, en même temps que de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Un article de Neozone, publié le 5 décembre, rédigé par Nathalie, rédactrice indépendante.

Carrefour Market : une bouteille de mégots contre un panier alimentaire d’une valeur de six euros en moyenne



A Bordeaux, une bouteille de mégots ramassés vous donne le droit de récupérer un panier alimentaire de 6€ environ au Carrefour Market Bordeaux Bastide !

Une bouteille de mégots contre un panier de produits alimentaires ! C’est le deal que propose le supermarché Carrefour Market de Bordeaux Bastide en Gironde. En effet, depuis le mois d’août dernier, chaque client qui rapporte une bouteille de mégots ramassés dans les parcs ou les rues de la ville, se voit remettre un panier d’aliments d’une valeur moyenne de 6€…

Selon les informations du site Actu.fr* cette initiative a été mise en place pour lutter contre le gaspillage alimentaire, nettoyer les rues bordelaises des mégots polluants et écouler de manière responsable les invendus en date courte du supermarché ! Comme deux autres magasins en France, ce Carrefour Market fait partie du programme « Act For Food »*.

Act For Food, ce sont 13 actions concrètes menées par les magasins de la chaîne… Les actions prônent des produits accessibles par tous et respectueux de la planète, l’acte 11 est donc de rapporter une bouteille de mégots contre un panier de produits anti-gaspillage.

La direction du Carrefour Market Bordeaux Bastide a donc décidé d’offrir des paniers alimentaires à date de consommation courte à ceux qui feraient l’effort de rapporter une bouteille de mégots. Chaque panier contient des fruits et légumes, de la viande et des produits laitiers pour une valeur moyenne de 6€.

Là où l’initiative devient encore plus intéressante est qu’elle profite en grande partie aux SDF de la ville à qui on offre la possibilité d’un vrai repas contre quelques efforts de ramassage, mais également un lien social avec le commerçant. Les étudiants bordelais semblent également séduits par cette belle initiative que l’on aimerait voir se multiplier… C’est effectivement un peu plus utile de recevoir un panier alimentaire contre une bouteille de mégots plutôt qu’un verre de bière non ?

Actu.fr, cliquer ici pour voir l’article

Act For Food, cliquer ici pour voir la page

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *